Poésie

Détail que tout ça

Erreur même

Savoir repérer le bon moment

Oublier, foncer

Prendre la route

Illusion

Loin de tout

A tout prendre

Ne pas bouger

Tarder surseoir

Michèle

-------------------------------

Derrière le mot rigolo

Enième histoire

Savoureuse.

Où est donc Ornicar ?

Paroles, paroles

Irrévérencieuses,

Lapsus, langue qui fourche

Acrostiche foldingue,

Non-sens désopilant

Tempête de rires incontrôlables……

 Michèle
---------------------------------------

Dépenser sans compter

Economiser avec parcimonie

Soulager sa conscience

Obéir sans questionner

Plaindre l’opprimé

Inspirer le respect

Les vieilles résolutions

Après déconfinement

Nous reviennent

Tambour battant.

Désopilant ?

Laurence

 -------------------------

De nos jours, je trouve les gens tristes et très

Égoïstes. Chacun vit dans son coin en

Se repliant sur lui-même avec la peur de tout. Toujours fatigués,

Oppressés, restant des heures devant les ordinateurs, les

Portables, les consoles de jeux, bref les gens sont comme

Incarcérés dans un monde de technologie 

Lavés de toute communication envers les autres, les mots

Amusement et rigolades ne veulent plus rien dire pour eux.

Naturellement je ne fais pas partie de ces gens là. Je suis

Très heureuse de me réjouir et de rire de tout

Et si je peux donner de la joie à quelqu’un, je le fais sans hésiter.

 Véronique

   ----------------------------------------------              

Demain matin c'est marée haute à Pont Aven.

Et appareillera  le "Marche Avec ». Il

S'en va vers les îles de Glénan.

On peut nous voir naviguer

Pour Pornic ou Saint Malo

Il n'y a pas d’équipiers de quart...

Le Sénéclauze, la godaille, l’ jus de Chicorée

A bord embaument le carré .

Nous appelons ces bords "La plaisance "

Tu n'oublies pas, "Captain pop" de prendre la météo ....pour rentrer .

Patrick

 -------------------------------

Dansent dans le vent les branches de l'olivier d'

Eric, mon voisin

Silence absolu, juste égayé par le pépiement mignon des

Oiseaux. Sans culpabilité je me 

Prélasse dans le jardin après l'avoir

Investi ce matin pour 

Lui faire une beauté.

Armée de volonté, j'ai tondu, désherbé, planté rose trémière, fuchsia et tomates ; reste à retourner la terre,

Non sans l'avoir enrichie, semer de multiples fleurs, en faire un petit coin "multicolore".

Tel est mon souhaitait, bien modeste, mais pour se donner un peu d'élan.... C'est déjà bien!

  Muriel

----------------------------

Dordogne indolente tu serpentes tel un limpide ruban,

Entre roches calcaires et douces vallées.

Saône charmeuse tu flânes et cottoies de grands crus,

Ostensiblement, par le Rhône, attirée.

Piaffant d'impatience, imposant, il t'attend

Indomptable ; ta douceur l'a séduit, qui l'eût cru.

Loire docile ou farouche mais toujours belle ;

Ambiance royale et raffinée ;

Nimbée de lumière, tu nous ensorcelles.

Tout incite à plus de gaieté.

Michel.

----------------------------------

Déconfinement, allons au Parc
Etirons-nous
Sautons
Ouvrons bien large nos
Poumons
Inspirons... expirons... et nous voilà
Légers. Poursuivons les
Allongements... admirons aussi la
Nature et
Terminons calmement ; quel bon moment !

Suzanne

-----------------------------

Passereaux déployez vos ailes,

L'azur infini vous attend.

Amalgamez toujours vos chants,

Nirvana de nos sens en éveil.

Tournez, virvoltez, planez

Inlassablement dans le ciel.

Grives et hirondelles chantez ;

Roitelets ou encore rossignols,

Assoiffés de liberté, laissez-vous porter par le vent ;

Décrivez vos arabesques en plein vol ;

Emerveillez-nous comme des enfants, encore longuement.

 

Michel.

---------------------------

Par ce soleil qui luit
La vie en est que plus jolie

Avenir qui se dessine
Nul ne déprime
Toujours avec le sourire
Ignorant le pire
Gagner en confiance
Rêver en abondance
Avec mes compères
Divinement on met des repères
En attendant nos adhérents impatiemment.

Sandrine

---------------------------

Pluie bienfaisante
Lentement elle
Arrose le jardin
Nettoie les vitres
Tombe serrée sur les plates-bandes
Installons-nous devant un
Grand feu de bois
Regardons les flammes danser
Avant que le soleil revenu
Dore la nature
Environnante.

Suzanne

----------------------------

Mots croisés
Acrostiches...de quoi occuper nos
Soirées et faire travailler nos
Cerveaux.
Accrochons-nous,
Renoncer serait un échec.
Avec l'aide du
Dictionnaire nous serons tirés d'
Embarras

Suzanne

------------------------------

Matin brumeux sur la campagne endormie ;

Affleurement de la rosée sur un pétale de rose ;

Souffle léger d'une bise sur les feuilles jaunies.

C'est le printemps engourdi, qui délicatement se pose.

Aquarellistes à vos pinceaux et sans trève,

Ravivez les couleurs de l'hiver qui s'achève.

Anémones, jonquilles et fleurs des champs s'épanouissent ;

Déferlement de nuances et de senteurs, qui assouvissent,

Enchantent nos sens insatiables : qu'il fait bon vivre !

Michel.

-----------------------------------

Mas du bateau, hissez haut!

Allez plus loin, terre en vue

Sur la mer naviguez,  naviguez

Cap  longitude cov, latitude 19

Allez plus loin, terre en vue

Ramer ou hissez les voiles, ou mettez les masques

Armer les canons, exterminez ce virus

Dècapitez ce minus, 

Envoyez  le  dans les eaux profondes

Elisabeth

-----------------------------

Masques
A l'envie, à l'envers,
Suffisent
Cruellement
A
Retarder le recours
A la
Destruction massive des
Emotions…

Rémy G.

---------------------------------------

Masque qui se rit des inquiétudes de l'
Aieul confiné, isolé, recroquevillé dans
Sa solitude ;
Carnavalesque
Attirail antivirus de nos
Rues, bientôt classé
Article de mode
Des dressings les plus
Elégants.

Michèle G

--------------------------------

Clapotis des vagues sur la rive,
Agréable refrain d'une chanson sans fin ;
Langoureuse mélodie qui nous étreint.
Ecume légère, s'envole sous la brise,
Métamorphose subtile de l'eau qui roule,
Brassée, agitée par la houle.
Rivage balayé par la bise,
Eclaboussé par l'onde émeraude ;
Doucement, par le ressac, caressé.
A l'horizon le soleil est absorbé,
Ingurgité par les eaux encore chaudes ;
Ne reste visible que son rayonnement,
Ebouriffé par le souffle des Quatre Vents.

Michel.

-------------------------------------

Cocorico !
Accourez tous pour voir se
Lever le soleil !
Etonnez-vous, la lumière revient !
Montez sur la colline pour voir comme c'est
Beau !
Regardez alentour cet
Etonnant spectacle
Du soleil qui revient.
Aujourd'hui  comme hier, il a fait
Irruption en ce
Nouveau matin ; alors
Emerveillons-nous !

"Le coq "  

Suzanne

-------------------------------

Chorégraphie des oiseaux dans les
Allées du jardin
Lancés dans des acrobaties lyriques
Et Mistigri en
Maraude sous le
Buisson ombreux ;
Rite des provocations
Et je te frôle en voletant
Dans tous les sens
A mon tour pense mistigri et d'
Instinct, il bondit .....et il sort des
Nimbes de ses rêves
Embrumés !

Michèle G

-----------------------------------------------

Donner un peu de son temps,

Rassembler jeunes et cheveux blancs ;

Améliorer l'ordinaire des plus vulnérables,

Même quelques heures seulement,

Avec amour, dévouement, c'est formidable.

Trouver dans un regard l'apaisement ;

Unir jeunes et anciens en une joyeuse farandole :

Raviver une flamme dans des yeux embués,

Grâce à un sourire, une main tendue, une parole,

Envisager l'avenir avec sérénité.

 

Michel.

En hommage à tous les bénévoles.

-------------------------------------

Gazouillis des oiseaux,

Ambiance apaisante,

Matins calmes et chauds.

Bientôt flore odorante

Etourdira tous nos sens endormis.

Rayonnement du soleil

Guérira nos maux, nos épidémies ;

Eclipsant le sommeil,

Réminiscence de vos soirs de veille.

Michel.

En hommage à tous nos soignants (es).

----------------------

Gravir un sentier de montagne
             Arriver au sommet
              Mériter la récompense d'un
               Beau panorama
                Emerveillement !
                 Rester là pour
                  Graver en moi ces images
                   Etre là simplement .... et
                    Revenir heureuse.

Suzanne

--------------------------------

Grosse pression

Ambition de faire

Mieux que

Boucher les trous

Entre les lettres imposées , en

Résumé

Gamberger avec brio

Et distraire en se

Riant des jours trop longs

Michèle G.

--------------------------------

Espérance, source de vie,

Sauve-nous enfin de l'ennui.

Persévérance, tu es notre force,

Eclaire nos jours à venir ;

Résilience ne doit pas être un vain mot.

Levons-nous contre l'adversité,

Unissons nos forces et volontés

Et croyons en notre avenir.

Tous respectons nos soignants,

Tous acceptons ce confinement

Et alors, BRAVO ne sera pas un vain mot.

Michel

--------------------------------

Écrivez avec votre âme

Souriez à la vie

Partagez vos émotions, vos larmes,

Ecoutez le chant des oiseaux

Respirez le calme nouveau

Laissez votre cœur parler

Unissez vos talents

Émerveillez-vous dans tout, même

Tout ce qui est tout petit,

Tenez bon, n'ayez pas peur de l'avenir,

Émerveillez-vous, ne tombez pas dans l'ennui.

Anne P.

------------------------------

Aujourd'hui nos Vieux, comme des pétales fragilisés,

Méditent dans la solitude de leur chambre ;

Usés par tant d'années, de drames surmontés.

Souriant à une photo jaunie délicatement posée,

Espérant en des lendemains sans ombre ;

Mais déjà résignés en scrutant la pénombre.

Eh bien NON! Utilisons la technologie pour faire sourire nos anciens.

Ne laissons pas, dans leurs yeux, la flamme vaciller,

Tenons-leur la main virtuellement, en attendant demain. 

Michel

--------------------------

Ah ! que la Nature est belle,

Maintenant que l'Homme est confiné.

Une aubaine pourrait-on penser

Si la cause n'était pas dramatique ;

Elle semble se venger de l'authentique

Mal que nous lui avons fait.

Et ne devrons-nous pas, à l'avenir,

Nous impliquer davantage,

Tous ensemble, pour la protéger. 

Paulette et Michel.

-----------------------

Amusement, quel mot plein de malice et de sonorités

Muse de la joie, musèle mon ennui sournoisement installé

Use de tes moyens pour chatouiller mes heures alanguis

Sourires, rires, éclats de rire, fous rires à la folie 

Embarque-moi dans une farandole, destination l’amusement !

Muse de la joie, réveille l’enfant en moi privé de sa nature

Emporte-moi dans des danses et des jeux immatures,

Ne me laisse plus oublier que la vie c’est aussi ça,

Taquiner, plaisanter, s’amuser, s’oublier, et tralala !

Lila.

---------------------

Arrivé après un long voyage

Me voici sur les bords du Yang-Tsé-Kiang

Ultime voyage de ma vie,

Solitaire pour me ressourcer.

En écoutant çà et là les chants liturgiques bouddhistes

Ma pirogue glisse doucement

Et bonheur suprême, je ne rencontre ni chauve-souris  ni pangolin

Nul doute que je suis chanceux. Le cérémonial du

Thé m'est offert dans une escale sous la pagode. Je trouve la paix.

Patrick P.

----------------------

Ah le joli mot, amusement

Muselée la mélancolie

Ustensiles détournés, passoire sur le

Sommet du crâne, pour

Évoquer le

Martial pandore contrôlant chaque mouvement.

Et zut, soyons fou

Neutralisons les pisse-froid

Tout simplement en rigolant

Michèle G.

---------------------

Michèle

Amuse-toi

Ma belle

Use et abuse de tes 20 ans, ne te

Soucie de rien

Enchante les jours de

Miel et de folie, il est beau cet amour naissant, il sera

En toi gravé pour toujours

Ne sais-tu pas que la vie dure une seconde...et cet amour-làTu ne pourras l'oublier

Muriel D.
---------------------

Continuer à nous émerveiller, à sourire malgré l'adversité

Oublier l'orage et l'obscurité des instants tourmentés

Un cœur empli d'amour a une force inébranlable

Restons debout, humble, fier et imperturbable

Affrontons le combat des souffrances qui font rage

Gardons espoir en nous, en eux et ouvrons nos cages

En empoignons avec force, notre ami le courage

Lila

---------------------

Croire

Oser

Unir

Respecter

Aimer

Grandir

Exister


Sandra

---------------------

Contre le confinement indispensable

Osez vous évader par vos rêves

Usez de votre créativité

Riez ce moment improbable

Armez vous d’une patience sans trêve

Gardez le contact avec les proches et les amitiés

Et rêvez au nouveau monde de demain !

Pauline

---------------------

Comme le frêle esquif débordant d’humains espoirs

Oriflamme carmin, la voile dénonce la torture.

Urgence ! Enfants, femmes, hommes à la mer !

Révoltés, répudiés, rechapés, réfugiés…

Accablante inaction ! Ou bien humain accueil ?

Généreux gardes-côtes, laissez s’échouer le radeau !

Épuisé le courageux équipage est sauvé………………………………..ici sur la plage.

Pilar

---------------------

Comprendre

Opposer son libre arbitre

Utiliser son bon sens

Rester calme

Abuser de la bienveillance 

Gérer son éloignement  

Être solidaire

Françoise

---------------------  

Ce matin se lever quand même

On se dresse vertical contre la pluie

Un pas de plus, un pas encore, tenir bon

Rire d’une broutille

Ajouter une force à celle d’hier

Garder le sourire malgré l’obscur

Enfin accepter la nuit.

Béatrice.

Courage de vivre tous les…

Outrages de la vie. Prendre chaque matin comme une …

Urgence à dévorer les émotions sans jamais…

Retenir les envies d'en découdre...

Avec ses rêves même en bousculant sans ...

Gène les habitudes et les conventions. Garder...

Espoir de s'allumer de milles feux.

Rémy

---------------------

Calamité ! nous voilà confinés ; il ne faut pas

Outrepasser les consignes de sécurité

Utilisons tous les moyens pour garder moral et sourire  ;  mille façon de

Résister .... peut-être faire des travaux d'

Aiguilles !  ou bien jouer de la

Guitare ! ou encore

Echaffauder mille projets pour un Monde apaisé et sûr.

Suzanne

 ---------------------

Choc imparable du soleil aveuglant

Orfèvre du désert,

Urubu inquiétant

Rouge sang en tête

A tout jamais guettant,

Glaçant d’effroi la plus infime vie

En mouvement.

Michèle

---------------------

Clapotis, clapotons, au pied des parois

Opalescentes du glacier

Une otarie se joue des flots

Roule, chahute, plonge,

Apparaît,  disparaît dans la lueur

Glacée de la pâleur d’hiver arctique

Elle accompagne le canot, les hommes qui luttent.

Michèle

 ---------------------

Ah ! que la Nature est belle,

Maintenant que l'Homme est confiné.

Une aubaine pourrait-on penser

Si la cause n'était pas dramatique ;

Elle semble se venger de l'authentique

Mal que nous lui avons fait.

Et ne devrons-nous pas, à l'avenir,

Nous impliquer davantage,

Tous ensemble, pour la protéger. 

Paulette et Michel.

 ---------------------

Amusement, quel mot plein de malice et de sonorités

Muse de la joie, musèle mon ennui sournoisement installé

Use de tes moyens pour chatouiller mes heures alanguis

Sourires, rires, éclats de rire, fous rires à la folie 

Embarque-moi dans une farandole, destination l’amusement !

Muse de la joie, réveille l’enfant en moi privé de sa nature

Emporte-moi dans des danses et des jeux immatures,

Ne me laisse plus oublier que la vie c’est aussi ça,

Taquiner, plaisanter, s’amuser, s’oublier, et tralala !

Lila.

 ---------------------

Arrivé après un long voyage

Me voici sur les bords du Yang-Tsé-Kiang

Ultime voyage de ma vie,

Solitaire pour me ressourcer.

En écoutant çà et là les chants liturgiques bouddhistes

Ma pirogue glisse doucement

Et bonheur suprême, je ne rencontre ni chauve-souris  ni pangolin

Nul doute que je suis chanceux. Le cérémonial du

Thé m'est offert dans une escale sous la pagode. Je trouve la paix.

Patrick P.
---------------------

Comprendre

Opposer son libre arbitre

Utiliser son bon sens

Rester calme

Abuser de la bienveillance 

Gérer son éloignement  

Être solidaire

Françoise

---------------------  

Ce matin se lever quand même

On se dresse vertical contre la pluie

Un pas de plus, un pas encore, tenir bon

Rire d’une broutille

Ajouter une force à celle d’hier

Garder le sourire malgré l’obscur

Enfin accepter la nuit.

Béatrice.
---------------------

Continuer à nous émerveiller, à sourire malgré l'adversité

Oublier l'orage et l'obscurité des instants tourmentés

Un cœur empli d'amour a une force inébranlable

Restons debout, humble, fier et imperturbable

Affrontons le combat des souffrances qui font rage

Gardons espoir en nous, en eux et ouvrons nos cages

En empoignons avec force, notre ami le courage

Lila

---------------------

Croire

Oser

Unir

Respecter

Aimer

Grandir

Exister

Sandra

---------------------

  Imprimer cet article